Entre les murs

Publié le par anne-emmanuelle

Ce matin, mauvais temps oblige, je suis allée au cinéma voir Entre les murs.
J'ai trouvé ça très intéressant, même s'il va de soi que les scènes ne sont que de "morceaux choisis", qui ont été retenues pour leur côté un peu "sensationnel", ou "croustillant". Mais cela me paraît assez logique, dans la mesure où le réalisateur cherche à défendre une thèse ( à mon sens, la difficulté qu'ont parfois les profs à faire cours, en raison des tensions qui règnent à l'école, de la violence symbolique qu'elle exerce sur les élèves, et de la situation d'exclusion sociale rencontrée par certains enfants)  et "l'argumente" à l'aide d'images.
Cela dit, je trouve que ce film laisse un léger goût d'amertume, et j'ai eu la sensation que le Laurent Cantet fait un constat assez désabusé, voire pessimiste, de la situation actuelle de l'enseignement. Il est clair que les élèves autant que les profs ressentent un véritable malaise, mais j'ai l'impression après avoir vu ce film que finalement il n'existe aucune solution à ce problème pourtant majeur.


Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article